mercredi 21 janvier 2009

Du nouveau à Tanlili


Cela fait des mois que je n'ai posté aucun article. J'ai repris mes études et me suis replongée dans le quotidien occidental. Les mois passent et j'aime me rappeler tout ce que j'ai découvert il y a déjà un an. J'essaye de ne pas oublier toutes mes premières impressions.

L'association "Ventalili" a effectué son deuxième voyage en terre Mossi dans le village de Tanlili. Je n'ai pas pu participer à ce voyage mais un film a été réalisé et de nombreuses photos ont été prises.
Un début d'échanges commencent à naitre entre nos deux villages. les élèves de Ventabren ont donné à l'école de tanlili des dessins, collages, photos, biscuits etc.... Les maitresses françaises partent pour le burkina au mois de février pour qu'il y ait un contact direct, voir comment peut cet échange peut se développer.

De nombreuses actions ont été réalisées durant ce dernier voyage.
22 foyers améliorés ont été acheté pour les concessions (= maisons) pour réduire la coupe du bois et donc la déforestation. Ces foyers remplaceront les 3 pierres qui supportaient les marmites et où il avait énormément de perdition. 3 foyers gros modèle sont installés à la cantine et à la coopérative féminine.

Ventalili a voulu aider les femmes pour le transport quotidien de l'eau. Les femmes doivent aller au forage le plus proche de chez elle, qui peuvent être à plusieurs kilomètres, pour aller chercher l'eau qui servira à la cuisine, à la douche, et à remplir la jarre qui contient l'eau pour boire. Aujourd'hui les femmes transportent l'eau dans des bidons de 5l qu'elles portent sur la tête. Elles doivent effectuer de nombreux voyage au forage pour les besoins quotidien.
Pour réduire tout ce temps de transport de l'eau, des barrique de 200l posé sur des charrettes ont été achetés et seront revendu à un prix minime aux familles.

A la demande des ados, des cours du soir seront mis en place immédiatement. 27 ados et 12 femmes sont sont tout de suite inscrit. les cours auront lieu 3 fois par semaine et seront donné par Clement, le directeur de l'école primaire. Pour ce faire, des lampes à pétrole ainsi qu'un lampadaire à gaz ont été acheté.

Nous avons encore beaucoup à apprendre et à échanger mais nous essayons de toujours savoir ce qui est déja fait au Burkina ou autre part. Le collectif d'associations du Burkina nous permet d'échanger avec d'autres personnes afin de voir comment chacun évolue. C'est grâce à ce collectif que nous avons pu rencontrer françoise Coste qui a monté un orphelinat à Réo (au sud de Ouaga) et qui produit et vend du Moringa pour le fonctionnement de l'orphelinat. C'est un exemple dans ce domaine au Burkina et nous avions jugé important de voir comment elle travaillait pour nous aider dans la production de Moringa à tanlili.
petit rappel: le moringa est un arbre aux 100 usages. C’est un arbre qui pousse rapidement et qui résiste à la sécheresse. Il existe déjà au Burkina mais il est actuellement mal utilisé dans l’alimentation. Les différentes parties de l’arbre comme les feuilles, les graines et l’écorce peuvent être utilisées dans l’alimentation, la médecine, la cosmétique ou pour purifier l’eau.

Et j'allais oublier mais une grande nouvelle: l'électricité est arrivé à Zitenga, village à 5kilomètrre de tanlili.

1 commentaire:

marie a dit…

enfin des nouvelles. C'est chouette de te retrouver active sur ton blog.
Ca serait pratique que tu ajoutes à ton article un lien direct pour acceder au film de la dernière expédition.
bises
Marie

 
A 20 ans j'ai décidé de partir voir ce qui se passe sur un autre continent. ce blog me permet d'exprimer mes impressions de voyage et d'essayer de faire découvrir une autre actualité